126 avenue George Eastman

Kodak Instamatic, Argus Lady Carefree


Au 126 avenue George Eastman, un original révolte
les grises et mornes valeurs sans teinte.

Ce contenu a été publié dans architecture, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *