difformes, dits laids (3)

Coronet Popular Twelve et Coronet Dynamic 12


Deux frères dans la misère.


Qualifié d’appareil le plus laid du monde, le Popular Twelve accumule les prouesses:

  • un déclencheur fonctionnant du bas vers le haut
  • des formes complexes fonctionnellement inutiles (il est en bakélite et non en matière plastique)
  • une vraie inscription T/I pour la pose et l’instantané, mais pas de bouton qui correspond (au dessus du O de Coronet)
  • une simple lentille ménisque située derrière (!) l’obturateur
  • une fermeture à glissière(s) éprouvante

C’est pourtant un objet industriel étrange et attachant qui ne mérite pas sa qualification (il y a de la concurrence).


Très semblable au Popular Twelve, dont il est la version ‘luxe’, datant également de 1950, le Dynamic 12 est esthétiquement beaucoup mieux fini. 

Il conserve le principe étrange du déclenchement du bas vers le haut, il n’y a également aucun réglage.

Il ferme par une étonnante languette articulée avec boutons pressions !

Le dynamic, enfin, n’a pas l’hypocrisie de l’indication mensongère I/T (instantané/pose) présente au dessus de l’objectif du popular !

Ce contenu a été publié dans convergences, formes, rapprochements, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *